Accueil de groupe et particulier

Ces animaux très beaux et très doux ont très vite suscité l’intérêt du public et c’est donc tout naturellement que l’exploitation a ouvert ses portes aux visiteurs. Angolaine accueille des groupes et des particuliers toute l’année sur rendez vous. Un programme de visite adapté à toutes les  tranches d’âge a été élaboré avec l’aide de professionnels et de membres de l’éducation nationale.

élevage lapin angora Dessin de lapin

 Réseau Bienvenue à la ferme

Adhérente au réseau Bienvenue à la Ferme, l’exploitation répond à toutes les normes de sécurité et dispose de l’infrastructure nécessaire dans un cadre idéal.  Chaque année elle participe aux  journées  « Portes Ouvertes »  organisées  par ce réseau. Elle reçoit tous les types d’handicap grâce à des bâtiments facilement accessibles, et une visite entièrement adaptée.

transformation fibre animal

Teinture naturelle

 Programme de visite

Outre la visite de l’élevage, vous pourrez découvrir les différentes étapes de transformation de la matière et apprendre à reconnaître les fibres animales, végétales , artificielles et synthétiques utilisées dans la confection des textiles. Vous pourrez également, si vous le souhaitez découvrir notre sentier botanique, ainsi que participer à un atelier de teintures sur réservation.

 

Un programme particulier a été conçu pour les groupes:

 Programme de groupe

lapin angora L’histoire du lapin Angora

La dénomination « angora » est apparentée à la ville d’Ankara en Turquie d’où ont été ramenés les premiers lapins et les premières chèvres. Sous l’empire Ottoman , vers 1720, cette ville s’appelait Angora ; c’est donc sous cette appellation que l’on a désignait ces animaux qui correspond à leur origine géographique.

Noir ou gris à l’origine, une souche albinos a été sélectionnée, afin de récolter un poil blanc facile à teindre. Par une sélection continue, une souche française s’est développée, améliorant sensiblement la qualité de la fibre. Alors que dans les autres pays la tonte est progressivement devenue  le procédé de récolte de la toison, la France a conservé  la méthode manuelle  ancestrale,  beaucoup plus douce et naturelle. Ce brossage s’effectue suite à la mue du lapin , soit  tous les 100 jours environ, processus durant lequel le poil se détache naturellement de la racine . L’hiver une toison est laissée sur l’animal pour le protéger du froid.